ADOUCISSEMENT DE L’EAU

Les bienfaits du calcaire

Présent naturellement dans l’eau, le calcaire, riche en magnésium, minéraux et calcium, est indispensable à l’homme. Mais quand son taux est trop élevé – on parle alors d’eau « dure » –, il devient source de désagréments pour les consommateurs : usure prématurée des appareils domestiques, risque de fuites, irritations des peaux sensibles…

 

La décarbonatation collective : un procédé innovant

AQUAVESC a opté pour une nouvelle solution d’adoucissement de l’eau : la décarbonatation collective, qui consiste à enlever le calcaire en excédent dès l’étape de production d’eau potable par un procédé de décantation.
Ce procédé consiste à augmenter le PH de l’eau avec un réactif alcalin (ici, de la soude). Le calcaire se forme et décante au fond de l’ouvrage. L’eau claire est ensuite récupérée en partie supérieure pour être filtrée.
Pour mettre en place ce traitement, une unité complémentaire a été bâtie sur le site de l’usine de Louveciennes. Elle est entrée en service en 2017.
Avant la mise en place de ce procédé, la dureté de l’eau distribuée était de 35° F. La décarbonatation collective a permis de l’adoucir considérablement, puisqu’elle est aujourd’hui à 20° F.
Ce procédé a permis aux consommateurs alimentés par AQUAVESC d’économiser aux alentours de 200 euros par an et par foyer.

L’unité de décarbonatation de l’usine de Louveciennes, mise en service en 2017
L’unité de décarbonatation de l’usine de Louveciennes, mise en service en 2017

Un circuit vertueux

Les 4 000 tonnes de calcaire extraites chaque année sont déshydratées puis utilisées comme boue d’épandage par les agriculteurs d’une cinquantaine de communes de la région. Cet apport calcique naturel neutralise l’acidité de certains sols, néfastes pour les cultures.