UN PEU D’HISTOIRE

Du ru des Moulins de Galie au ru de Gally

Intimement lié au château de Versailles et à ses alentours, le ru de Gally prend sa source à proximité du grand canal. Affluent de la Mauldre, qui se jette pour sa part dans la Seine, ce ruisseau de 22 km de long s’appelait au XVIIe siècle le « ru des Moulins de Galie ». Les moulins qu’il alimentait étaient spécialisés principalement dans la farine, mais aussi le papier, et même le cachemire ! Au temps de Louis XIV, le cours d’eau était réputé pour ses truites et ses écrevisses.

L’urbanisation engendrée par la construction du château de Versailles a petit à petit changé son visage, pour prendre celui que nous lui connaissons aujourd’hui. Seul exutoire naturel des eaux usées générées par cette urbanisation, le ru s’est progressivement vidé de ses habitants, a connu un envasement progressif, cause de fréquentes inondations. Dans les années 1960, ces dernières ont laissé de mauvais souvenirs aux riverains du ru, particulièrement des communes de Rennemoulin, de Thiverval-Grignon et de Chavenay en 1965.

Créé à la suite de ces événements, le SMAERG a multiplié depuis les initiatives afin de protéger les habitants des crues et inondations et redonner au ru de Gally sa vitalité naturelle. Un grand projet de renaturation a ainsi été lancé.

Localisation

22 kilomètres

de Versailles à Beynes

Bassin

Un bassin-versant hydrographique (espace où chaque goutte d’eau tombée finit dans le cours d’eau) de

12 000 hectares

Communes

17 communes

drainées par le cours d’eau

Débit eau

Un débit moyen de

0,66 m³/s