Collectivite

Collectivité

Voici les articles et les pages que nous avons sélectionnés à l’attention des collectivités territoriales. Elles présentent plus particulièrement la complémentarité des compétences d’Aquavesc, d’Hydreaulys et du SMAERG, qui couvrent l’ensemble du petit cycle de l’eau.

Guide du riverain

GUIDE DU RIVERAIN Ruisseau « non domanial », le ru de Gally appartient à ses riverains, jusqu’au milieu de son lit. Cela engendre des droits mais aussi des devoirs, à découvrir dans ce petit guide pratique.   Guide du riverain

Prévenir les inondations

PRÉVENIR LES INONDATIONS Le ru de Gally est soumis à un plan de prévention du risque inondation (PPRI) qui définit les aléas et les règles de construction à suivre dans les zones inondables. La forte urbanisation des décennies précédentes ayant profondément modifié l’environnement du ru, de nombreuses inondations avaient été provoquées dans les années 1960. Des travaux de rectifications du lit et la création du bassin de rétention des eaux pluviales de Rennemoulin s’en sont suivies. Depuis 2001, aucune crue marquante n’a été recensée. Un entretien régulier est, de plus, assuré par le SMAERG afin de maintenir une bonne capacité d’écoulement du ruisseau.

Un peu d’histoire

UN PEU D’HISTOIRE Du ru des Moulins de Galie au ru de Gally Intimement lié au château de Versailles et à ses alentours, le ru de Gally prend sa source à proximité du grand canal. Affluent de la Mauldre, qui se jette pour sa part dans la Seine, ce ruisseau de 22 km de long s’appelait au XVIIe siècle le « ru des Moulins de Galie ». Les moulins qu’il alimentait étaient spécialisés principalement dans la farine, mais aussi le papier, et même le cachemire ! Au temps de Louis XIV, le cours d’eau était réputé pour ses truites et ses écrevisses. L’urbanisation engendrée par la construction du château de Versailles a petit à petit changé son visage, pour prendre celui que nous lui connaissons aujourd’hui. Seul exutoire naturel des eaux usées générées par cette urbanisation, le ru s’est progressivement vidé de ses habitants, a connu un envasement progressif, cause de fréquentes inondations. Dans les années 1960, ces dernières ont laissé de mauvais souvenirs aux riverains du ru, particulièrement des communes de Rennemoulin, de Thiverval-Grignon et de Chavenay en 1965. Créé à la suite de ces événements, le SMAERG a multiplié depuis les initiatives afin de protéger les habitants des crues et inondations et redonner au ru de Gally sa vitalité naturelle. Un grand projet de renaturation a ainsi été lancé. 22 kilomètres de Versailles à Beynes Un bassin-versant hydrographique (espace où chaque goutte d’eau tombée finit dans le cours d’eau) de 12 000 hectares 17 communes drainées par le cours d’eau Un débit moyen de 0,66 m³/s

SMAERG

SMAERG Le SMAERG, établissement territorial, est en charge de la gestion, l’aménagement, la restauration, l’entretien et la mise en valeur du ru de Gally. Le Syndicat est administré par un Comité composé d'un ou plusieurs délégués par Commune,et communauté de communes élus par les assemblées délibérantes des Communes et du Conseil Communautaire associés. Bureau Président Denis FLAMANT 1e Vice-Président Marc TOURELLE Techniques 2e Vice-Président Stéphane MIRAMBEAU Finances 3e Vice-Président Catherine LANEN Communication et Patrimoine Foncier Assesseur Alain SANSON Assesseur Xavier MONSAINGEON Assesseur Alain LOPPINET Secrétaire Bertrand CHANZY Consultez le dernier rapport d’activité du SMAERG, les statuts et derniers actes administratifs.

PROTÉGER L’ENVIRONNEMENT

PROTÉGER L'ENVIRONNEMENT L’action d’Hydreaulys s’inscrit dans le cadre des exigences fixées par la directive européenne sur les eaux résiduaires urbaines (DERU) et la directive-cadre sur l’eau (DCE). La vérification des raccordements, l’entretien des réseaux, le traitement des effluents et la valorisation des boues d’épuration, toutes ces missions assurées par le syndicat contribuent à la bonne qualité environnementale du ru de Gally, où sont rejetées les eaux usées, une fois traitées. Prenant sa source dans le parc du château de Versailles, le ru de Gally, petit cours d’eau de 22 kilomètres de long, se jette dans la Mauldre, elle-même affluent de la Seine. Connu à l’époque de Louis XIV pour regorger de truites et d’écrevisses, il a souffert de l’activité humaine. Considérée comme préoccupante en 1960, sa santé s’est depuis nettement améliorée grâce à l’optimisation des performances de l’usine Carré de Réunion.

Eaux usées

EAUX USÉES Collecter, transporter, puis traiter les eaux usées de 20 communes avant de les rejeter dans leur milieu naturel… telles sont les principales missions d’Hydreaulys. Plus qu’un simple maître d’ouvrage, ce syndicat est l’héritier d’installations qui remontent à l’époque de Louis XIV ! Préserver ce patrimoine constitue aussi l’une de ses vocations. Mais Hydreaulys est également tourné vers l’avenir et poursuit un objectif fondamental : diminuer l’impact de l’homme sur le cycle hydrologique et œuvrer pour une circulation responsable de l’eau.